Adresse : 12, place des Quinconces - 33000 BORDEAUX
Téléphone : 05 56 44 71 95

Service négociation

Le Service immobilier de l'Office Notarial des QUINCONCES, une expérience de plus de 20 ans.

Fort d'un réseau départemental, d'un site national et d'une expérience du marché immobilier et de son évolution, nous vous proposons plusieurs façons d'appréhender, par des moyens modernes, la vente de votre bien ou votre projet d'achat : un site regroupant 35 études permet d'offrir une visibilité nationale, avec un label de sécurité et de confiance offert par le Notariat.

Des outils numériques, modernes et performants, sont à la disposition tant du vendeur que de l'acheteur pour que visites, négociations et transactions s'effectuent avec vitesse et transparence.

Lire la suite

Négociation

Un autre service de votre notaire...

L’immobilier est un véritable marché, lié à une offre et une demande en rapport direct avec l’économie en général « Quand l’immobilier va, tout va… ».

Comme tout marché l’immobilier connaît des crises et des embellies.

La valeur du bien que vous souhaitez mettre en vente peut varier en fonction de nombreux paramètres et dans une proportion qui peut atteindre plus ou moins 20 % sur une même année.

L’environnement d’un bien immobilier, le quartier, la ville peuvent subir de véritables changements qui vont influencer le marché et donc la valeur (Exemple: Aménagement d’une zone piétonne, d’une zone de loisir, d’un métro, d’un tramway….)

Depuis 1994, le service de négociation de l’étude est en mesure de vous faire connaître le juste prix pour une vente dans les meilleures conditions et notamment via la vente interactive.

 

La force d'un réseau départemental, d'un site national.

Les notaires de la Gironde pratiquant la négociation immobilière sont regroupés en un réseau de près de 35 études liées par un fonctionnement commun et un même fichier informatique.

Le mandat qui sera donné à l’étude permettra d’informer aussitôt l’ensemble des notaires du département sur les caractéristiques du bien à vendre.

Plusieurs photographies sont diffusées sur le réseau afin d’améliorer l’information de l’acquéreur potentiel. C’est notamment un gain de temps pour éviter des visites infructueuses par méconnaissance du produit recherché.

Les chances de trouver un acquéreur parmi les clients de l’ensemble des études sont par conséquent très importantes.

A l’échelon national, les notaires ont regroupé l’ensemble des biens à vendre sur deux sites Internet www.immonot.com et www.immobilier.notaires.fr

Dans l’hypothèse où le bien à vendre est situé dans un autre département, votre notaire peut également se charger de la négociation.

L’immeuble figurera notamment sur le site Internet national dans la région considérée. Il sera par ailleurs proposé une délégation de mandat à un notaire pratiquant l’activité de négociation dans le secteur le plus proche possible de la situation de l’immeuble.

La visite du bien.

La première étape consiste à une visite détaillée du bien à vendre

Il sera demandé au propriétaire de se munir de divers documents tels que titre de propriété, plan, taxe foncière, charges de copropriété, baux, permis de construire, assurance dommage ouvrages, adresse du syndic, copie de la dernière assemblée des copropriétaires ou de l’association syndicale….

La visite du bien implique :

→ le mesurage : la superficie déterminée n’a pas pour but d’établir la surface selon la loi Carrez (Obligatoire dans le cas d’une vente d’un lot de copropriété où il sera conseillé d’avoir recours à un professionnel)

→ la prise de photos qui seront utilisées sur le réseau des notaires de la Gironde et sur les sites Internet

→ l’analyse de l’environnement : quartier résidentiel, nuisance sonore, commodités, proximité des différents services tels qu’école, hôpitaux, médecins…

→ l’analyse sommaire de la vétusté

→ la prise en compte des matériaux apparents de la construction, de la toiture

→ la prise en compte de l’orientation, de l’étage, de la vue

→ la prise en compte des différents réseaux gaz, électricité, assainissement

→ L’intégration du bien par rapport à son milieu (Exemple : Très belle maison au milieu d’un quartier industriel)

A l’occasion de la visite du bien, il pourra être décidé de faire établir une attestation parasitaire pour une meilleure information des parties et pour un gain de temps dans la transaction.

 

L'étude juridique et fiscale du dossier.

A ce stade de la connaissance du produit et du dossier, le notaire est en mesure de conseiller le vendeur quant à la plus value éventuelle ou les cas d’exonérations.

Si le bien à vendre est situé dans un périmètre sensible tel qu’un angle de rue ou un secteur particulier, le notaire se chargera aussitôt de solliciter les pièces d’urbanismes. La délivrance rapide d’un certificat d’alignement permettra de connaître les servitudes éventuelles et donc de gagner du temps et d’apporter un meilleur service aux parties.

Si le bien à vendre est achevé depuis moins de dix ans, le vendeur devra fournir la justification de l’assurance dommage ouvrage ou à défaut les coordonnées de l’assurance décennale des intervenants.

Ayant une connaissance du produit à vendre, le clerc négociateur sera en mesure de questionner les services d’urbanismes pour décider d’un éventuel détachement de parcelle. L’étude pourra vous proposer le service d’un géomètre pour mettre en place un découpage ou simplement pour établir un bornage dans le but de préciser les limites séparatives.

 

La comparaison du bien avec les références du secteur.

Le notaire dispose d’un fichier de référence très précieux lorsqu’il s’agit de fixer un prix de vente.

En effet à l’occasion de chaque vente immobilière, le notaire établit une fiche statistique du bien vendu comprenant sa superficie, son état, son prix, son descriptif.

Ces statistiques alimentent un fichier dénommé fichier PERVAL ou BIEN (PARIS et sa région).

Ce regroupement d’informations et son classement représentent la base de données la plus complète qui existe aujourd’hui.

Les biens sont répertoriés selon leur type et selon la commune.

La fixation du meilleur prix possible.

Ensemble, nous conviendrons du prix de mise en vente. Ce prix sera éventuellement ajusté en fonction des divers contacts, des réactions des acquéreurs potentiels et du délai de réalisation, mais en toute hypothèse après accord préalable.

Il ne s’agit pas de surévaluer l’immeuble de façon inconsidérée lors de la signature du mandat de mise en vente pour provoquer quelques mois plus tard une parfaite désillusion.

Il ne s’agit pas non plus de sous évaluer un produit.

Le critère de rapidité de la vente ne nous paraît pas à lui seul être un gage de sérieux.

Il peut arriver eu égard à la rareté d’un produit que la vente intervienne rapidement, mais cela ne doit pas être systématique.

La recherche du meilleur prix possible animera notre démarche.

 

Le mandat de vente.

La fixation des conditions de mise en vente de l’immeuble fera obligatoirement l’objet d’un mandat écrit.

En cas d’indivision, le mandat devra être signé par l’ensemble des propriétaires.

Sauf exception liée à la nature spécifique du produit vendu, le mandat de vente sera sans exclusivité. Le propriétaire conserve la possibilité de vendre l’immeuble par ses propres moyens, il ne sera dû en pareille hypothèse aucune rémunération au notaire mandataire au titre de la négociation.

 

Dossier de Diagnostic Technique (DDT)

Dès la signature du mandat de vente, nous conseillons aux vendeurs de faire établir le Dossier de Diagnostic Technique pour donner une meilleure information aux potentiels acquéreurs.

Cela permet d’anticiper éventuellement sur les travaux de mise en sécurité notamment depuis l’obligation de délivrer le certificat de l’installation au gaz. Cette information permettra d’éviter une négociation sur le prix à la dernière minute à la lecture des certificats, ce qui est fort désagréable pour l’ensemble des parties.

En toute indépendance, l’Etude pourra vous assister pour le choix de la société de diagnostic qui devra justifier d’une accréditation pour l’ensemble de ses techniciens et de la souscription d’une assurance adaptée.

Selon de nombreux critères liés à la nature du bien à vendre, à l’époque de la construction et à sa situation, il y aura lieu de fournir :

  • état parasitaire,
  • recherche d’amiante,
  • constat des risques d’accessibilité au plomb,
  • état des risques naturels, miniers et technologiques

 Diagnostic de performance Energétique

  • justificatif du mode de sécurisation de la piscine,
  • mesurage,
  • diagnostic d’installation de gaz,
  • certificat sur l’assainissement,
  • état du système électrique.

 

Les supports publicitaires.

L’étude prend en charge l’initiative des publicités, le choix du support et le coût y attaché.

Le choix du journal ou de la revue dépendra notamment de la nature du bien à vendre et de la clientèle ciblée.

Pour la publicité des biens à vendre, pour lesquels un mandat a été signé, les notaires de Gironde bénéficient d’un support papier mensuel NOTAIRES SUD OUEST.

Ce journal est diffusé par dépôt dans de nombreux sites stratégiques, divers professionnels et dans toutes les études de la Compagnie de Gironde.

Ces annonces immobilières sont versées sur www.immonot.com.

LES ECHOS JUDICIAIRES GIRONDINS, journal d’annonces légales des professions juridiques et comptables est toujours un vecteur essentiel de communication de l’offre immobilière.

L’étude prend également en charge le coût éventuel d’une annonce dans les revues spécialisées de l’immobilier de prestige tel que DEMEURES ET CHATEAUX.

 

Le suivi du client vendeur.

Le service négociation assuré par Mme Julie FILLANCQ, Mme Amélie SUDRE  et Mr Antoine TELLECHEA vous tient informé des différents contacts, des visites et des pourparlers en cours concernant votre bien immobilier.

 

La présentation des offres d'achat.

Il sera toujours demandé aux acquéreurs potentiels de matérialiser leur offre d’achat par un écrit précisant notamment les conditions d’emprunt et les conditions particulières.

Nous vous présenterons ensuite les offres d’achat dans l’ordre de réception quel que soit le prix proposé.

Nous conviendrons en concertation avec le ou les propriétaires de la suite à donner :

→ acceptation pure et simple

→ contre proposition

→ refus

 

La vente du bien.

La phase de négociation prend fin par la signature du compromis de vente  qui constitue le document essentiel de l’accord des parties.

 

L’ensemble des conditions suspensives y sont fixées ainsi que les délais.

Pour assurer une meilleure sécurité de la transaction nous régularisons 100% d’avant contrat authentiques reçus par le notaire permettant une date certaine (en cas de modification de fiscalité) et une possibilité de publication de la vente (en cas de défaillance d’un vendeur).

Rappelons que les acquéreurs d’immeubles destinés à l’habitation bénéficient d’un délai de rétractation de 10 jours après signature du compromis de vente.

Afin d’optimiser les délais de réalisation et de satisfaire les acquéreurs, nous privilégions la notification des avant contrat par lettre recommandée électronique réalisées à l’issue de la signature, le tout dans un démarche visant « LE ZERO PAPIER ».

 

Les frais.

Les honoraires de négociation dus à la charge de l’ACQUEREUR et inclus dans le prix de présentation sont de 5 % TTC.